MAUCOR La Forêt des Tourments

 

APOCALYPSE DE SAINT-SEVER

Illustration de L’Apocalypse de Beatus, attribuée au moine Garcia, de l’Abbaye de Saint-Sever Cap de Gascogne.

An 1050 environ.

    Il est toujours difficile de décider de l’origine d’un toponyme et de sa signification première.

Tout ce que je puis vous dire, c’est que mau veut dire mauvais ; quant à cor, je pencherais à le rapprocher de du mot cœur ; sans d’ailleurs pouvoir décider de ce que la réunion de ces deux vocables peut avoir autrefois signifié.

Pardonnez-moi de ne pouvoir vous en dire davantage.

 

Georges Duby

Professeur au Collège de France.

Chaire d’Histoire des Sociétés Médiévales.

Maucor était le nom de mon grand-père maternel.

Maucor, s’il est un nom de familles béarnaises, est-il aussi un nom de famille béarnais ? Quelle en est l’origine, la genèse ? Et bien d’autres questions. Nou sabém pas. Et j’ai voulu savoir.

Dans les dictionnaires, les encyclopédies, les livres d’Histoire, même locale, rien, pas un seigneur de Maucor qui méritât une ligne. Pourtant les ruines du château témoignent encore…

 Ainsi j’ai voyagé dans un monde à plusieurs dimensions, souvent hors du Béarn. Car c’est quasi le même de converser avec ceux des autres siècles que de voyager, nous dit Descartes.

A la recherche d’empreintes laissées dans le passé, j’ai découvert que ce nom avait eu une vie, d’une richesse qui me semble mériter quelques pages.